A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

“J’épouserai le Maroc après avoir baisé la Belgique”

Un rappeur bruxellois “Redouane la Bourlingue” ose dire dans un clip ce que bon nombre de jeunes musulmans ne se gênent pas non plus de dire dans la rue et sur Internet sur la Belgique comme sur la France.

Extrait significatif : "Ici y a pas de caricatures… Ici Abdel ne côtoie pas Arthur…".  Il faut bien entendu comprendre :"Ici l'islam règne en maître… Ici on reste entre arabes…" 

Les paroles d’une chanson de Hip hop ont choqué un sénateur bruxellois Alain Destexhe (son blog) qui “évoquent des “relents nauséabonds”. Mais surtout, il est ulcéré que le clip bénéficie du soutien de la “Régie mobile pour la culture”, un organisme soutenu par la Communauté française, Actiris, les instances européennes, le gouvernement fédéral Belge et l’Onem.

“Le fait que les pouvoirs subsidiants financent les activités de ce genre d’individus ne fait que s’ajouter à la longue liste d’échecs de la politique ‘occupationnelle’ menée depuis plusieurs années par les pouvoirs publics, notamment par la majorité Olivier à Bruxelles“, a-t-il dit.

Pour vous éviter la peine d’écouter tout le clip, il déclare ”J’épouserai le Maroc après avoir baisé la Belgique” à 3.26. Source : 7 sur 7

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>