A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Dans la « mère patrie » de l’islam, l’Arabie Saoudite, il est permis d’épouser une fillette d’un an.

Après le bon docteur irakien Abd Al-Hamid Al-’Ubeidi, expert en matière de charia, c’est au tour d’un autre “savant” musulman, le bon docteur saoudien Ahmad Al-Mu’bi, officiant de mariage, d’expliquer sur les ondes de la chaîne libanaise LBC qu’il est islamiquement permis d’épouser une fillette âgée d’un an. Il faudra toutefois attendre un peu pour les relations sexuelles.
Un peu, mais pas trop.
Pour ces dernières, il faudra attendre l’âge de neuf ans, âge qu’avait Aïcha lors de ses premiers rapports sexuels avec Mahomet. Ce dernier est, ne l’oublions pas, le « beau modèle » que doivent suivre les musulmans. Nojoud, la petite divorcée yéménite de 10 ans, en sait quelque chose.
Petit message à l’attention des pédophiles du monde entier : convertissez-vous à la religion de paix®, épousez jusqu’à 4 fillettes (l’islam permet jusqu’à 4 épouses), répudiez-les quelques années plus tard (que vous encombreriez-vous de vieillardes de 13 ans ?), puis recommencez.

Si d’aventure un esprit chagrin y trouvait quelque chose à redire, accusez-le de racisme et d’islamophobie.

L’islam est assurément une bien belle religion.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>